: 2 min

Safran Landing Systems et Airbus travaillent ensemble sur la fabrication additive

amalgamweb.jpg

Safran Landing Systems et Airbus Corporate Innovation ont lancé un projet de co-innovation qui porte sur la fabrication additive d'un bloc hydraulique en titane destiné à l'A350. Cette méthode consiste à produire une pièce par ajout de couches successives de matière (impression 3D). Nommé AMaLGaM (pour Additively MAnufactured Landing GeAr single integrated Manifold), le projet rassemble des experts des deux sociétés sous la direction d'un chef de projet unique. Trois questions à Catherine Daou-Battais (Safran Landing Systems), chef de projet.

Qu'entend-on par co-innovation ?
Le principe de co-innovation est une première pour Safran. Il a donné lieu à la signature d'un accord de coopération en février 2017 avec Airbus. L'idée est de faire travailler ensemble des salariés des deux sociétés avec un chef de projet unique. Une équipe R&T (Research and Technology) d'une dizaine de personnes a été constituée autour du projet AMaLGaM. Ingénieurs et projeteurs travaillent en coordination depuis leurs sites respectifs de Safran et d'Airbus à Filton et Toulouse.

Quels sont les enjeux techniques et humains ?
Les enjeux techniques sont la réduction de la masse de l'équipement et la réduction des coûts de fabrication. Côté humain, nous renforçons encore un peu plus les liens avec un de nos clients majeurs. L'équipe intégrée mêle autant les experts des blocs traditionnels que ceux de dernière génération. Cela crée une véritable émulation. Chacun apporte sa culture d'entreprise, ses connaissances personnelles et sa motivation autour du projet. Tout le monde apprend tous les jours au sein de cette équipe.

Quelles sont les grandes étapes à venir ?
La finalisation de la phase recherche et technologie. Puis nous devrions passer le relais à l'équipe programme A350 XWB pour une  entrée en service du bloc hydraulique qui pourrait être envisagée à partir de 2021. Le travail sur ce bloc ne représente qu'une première étape, car l'ambition est de décliner rapidement la méthodologie à d'autres projets. La fabrication additive va très vite se généraliser. Travailler sur ce thème en équipe avec l'un de nos clients, c'est une illustration concrète de l'usine du futur.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer