Un freinage dernière génération pour l’hélicoptère H160

Messier-Bugatti-Dowty fournit le système de freinage électrique du dernier-né d’Airbus Helicopters, le H160. Avec son matériau de friction carbone composite de nouvelle génération et ses actionneurs électriques, ce système constitue une avancée technologique majeure en matière de freinage d’hélicoptère.

 

Le frein électrique, une première pour un hélicoptère

Pour le programme H160, Messier-Bugatti-Dowty s'appuie sur son expertise en matière de freinage électrique, acquise sur le Boeing 787 « Dreamliner », premier avion commercial au monde doté de freins à commandes électriques. Parmi les nombreux avantages de ce système, la suppression de circuits hydrauliques permet de gagner en masse et en encombrement, et le freinage électrique simplifie également les opérations de maintenance.

 

Des matériaux de dernière génération
A la différence des autres hélicoptères, tous équipés de freins acier, le H160 d'Airbus Helicopters est le premier appareil à bénéficier de la technologie carbone pour son système de freinage. Ici aussi, il s'agit d'une innovation héritée de l'aviation commerciale, développée depuis trente ans par Messier-Bugatti-Dowty, leader mondial des freins carbone pour avions commerciaux – plus légers, plus fiables et plus performants.

Alors que le premier vol du H160 a eu lieu le 13 juin sur l'aéroport de Marignane une maquette de ce concentré d'innovation qu'est l'hélicoptère H160 est visible sur le stand d'Airbus au Salon du Bourget.

L’Arrano (Safran Helicopter Engines) a été sélectionné comme motorisation exclusive pour ce nouveau bimoteur H160 de la classe des 5 à 6 tonnes.

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer