Premier Atterrissage d'un 787 équipé de contrefiches en composite Messier-Dowty

Messier-Dowty annonce aujourd'hui le premier vol du Boeing 787 avec un train d'atterrissage principal équipé de contrefiches en composite. C'est la première fois qu'un avion commercial décolle et atterrit en utilisant un train d'atterrissage doté de cette technologie.

Cet essai en vol s'est déroulé le 20 juillet sur l'avion ZA001 à Everett, franchissant une étape majeure dans l'introduction des technologies composites sur des pièces de structure du train d'atterrissage.

L'utilisation des matériaux en composite, associée à l'usage plus répandu du titane, notamment sur le cylindre interne, permet de réaliser des gains de masse significatifs par rapport à l'ancienne génération d'atterrisseurs. Les composites offrent une plus grande résistance à la corrosion et à l'usure que les aciers à très haute résistance. Ils contribuent ainsi à une meilleure fiabilité en matière de service et permettent d'espacer davantage les révisions.

Le développement du matériau composite pour les contrefiches, conçu et géré par Messier-Dowty, avec l'appui technique de Boeing, est le résultat d'une collaboration entre différentes sociétés du groupe Safran. Ce développement tire profit de l'expertise du Groupe dans le développement de technologies tissées 3D en composite et dans l'injection de résine dite RTM (Resin Transfer Molding). Aircelle (groupe Safran) est responsable de la fabrication des contrefiches dans son usine basée au Havre.

Sélectionné en 2004 pour le programme 787, Messier-Dowty est en charge de la conception, du développement et de la fabrication des trains principaux et avant. Le 787 est le premier avion commercial au monde à bénéficier de la technologie composite sur le train d'atterrissage.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer